LUSHIACTU RADIO en direct
Tanganyika: la société civile accuse l'UDPS et l'ACO de « retarder le développement » de la province à cause des intérêts mesquins — Lushiactu.com - Première Source d'information à Lubumbashi et dans le Grand Katanga en RDC Lushiactu
Tanganyika: la société civile accuse l’UDPS et l’ACO de « retarder le développement » de la province à cause des intérêts mesquins

Tanganyika: la société civile accuse l’UDPS et l’ACO de « retarder le développement » de la province à cause des intérêts mesquins

A la base, la motion de destitution du bureau de l’assemblée provinciale. « Nous, société civile, savons que le torchon brûle entre l’exécutif et le législatif. L’exécutif est soutenu par le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, le législatif par l’Ambassadeur itinérant du Président », explique un cadre de la société civile qui a gardé l’anonymat.

Entre temps, Christian Kitungwa promet « l’ingouvernabilité » de la province une fois que le bureau de l’assemblée provinciale est déchu. C’est au cours d’une marche de démonstration de force avec comme point de chute l’assemblée provinciale que ce cadre de l’ACO, Christian Kitungwa, a fait cette déclaration en soutien au bureau de l’assemblée provinciale visé par une pétition de déchéance.

« Le Tanganyika est une fois de plus sur le point de retarder son décollage. Le torchon brûle entre l’exécutif et le législatif », regrette la société civile. D’après nos sources, le bureau Virginie Nkulu soupçonne l’actuelle Gouverneure d’être l’initiatrice de cette pétition. « Nous avons appris qu’elle a dit qu’elle ne va pas collaborer avec les gens qui n’ont pas voté pour elle », dixit un membre du bureau.

Propos rejetés en bloc par un proche de la Gouverneure. « Mme Ngungwa Mwayuma Julie est là pour l’intérêt et le développement de la province selon la vision du Chef de l’Etat. Nous ne comprenons pas pourquoi les gens s’agitent inutilement alors qu’ils affirment appartenir à l’union sacrée. Travaillons pour l’intérêt du Tanganyika » dit-il.

Au regard de la menace de trouble à l’ordre public qui pèse sur la province et consécutivement aux violences enregistrées lors de la plénière de mardi 21 juin 2022, Daniel Aselo Okito, Vice-premier Ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières, vient de surseoir toute tenue des plénières. Le télégramme de son message officiel a été adressé aux autorités provinciales du Tanganyika.

LISEZ AUSSI ===  UNILU : Plusieurs centaines d'étudiants de la faculté de Droit renvoyés des salles d'examen pour non payement des fiches d'examen

Les membres du bureau qui ont passé nuit à l’assemblée provinciale ce mercredi 22 juin 2022 se frottent les mains et attendent voir ce que sera la suite du dossier. Interrogée, la société civile du Tanganyika ne comprend pas comment les membres d’une même famille politique n’arrivent pas à parler un même langage. « C’est regrettable ce qui se passe au Tanganyika. Nous comprenons que les collaborateurs du Président de la républiques ne l’aident pas ».

Junior Ndala Dibala

Partagez l'info!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *