Formation du gouvernement/UDPS : la CEP exige un quota de trois ministères

Après une période d’accalmie au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), la répartition des postes au sein du prochain gouvernement semble diviser les esprits dans cette formation politique. Dans une correspondant adressée au Chef de l’Etat ce mardi 13 août, la Commission Electorale Permanente (CEP) de l’UDPS a exigé un quota de trois ministères dans l’équipe gouvernementale de Sylvestre Ilukamba dont la publication est imminente.

« Dans le processus de partage de responsabilités de gestion de l’Etat, la CEP bien qu’à 100% constituée des personnes qualifiées n’a étée ni de près ni de loin associée de sorte que l’exécutif de parti s’est partagée seul les 14 postes de conseillers principaux du Chef de l’Etat ayant rang de ministre et une centaine des conseillers associés sans l’associer et personne du Parti ne s’en est indignée », peut-on lire dans cette correspondance fustigeant la gestion de la hiérarchie de cette formation politique.

La CEP a fait savoir que la gestion de l’exécutif actuel du parti cher à Félix Tshisekedi est non propice à un climat de convivialité au sein de cette grande famille politique. Elle a demandé l’arbitrage de Félix Tshisekedi pour une répartition juste et équilibrée dans le prochain gouvernement.

Il sied de signaler que le Premier Ministre remettra la liste des ministres de son gouvernement ce mardi entre les mains du locataire du Palais de la Nation.

Trésor Mutombo

Partage sans limite:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *